Y’en a marre et Frapp demandent à Macky de « penser aux préoccupations des étudiants au lieu de recevoir des voleurs au Palais ».

0
203

Dans la même dynamique, ces mouvements demandent au chef de l’État d’avoir beaucoup plus de temps pour les préoccupations des étudiants au lieu de recevoir des voleurs de toutes sortes au Palais de la République.

Les mouvements FRAPP et Y’en a marre dénoncent  » la violence de l’État du Sénégal qui semble s’entraîner sur les étudiants comme sur les autres manifestations pour préparer le hold-up d’une 3e candidature illégale et illégitime »

Selon le texte, FRAPP et Y’en a marre tiendront le ministre de l’Intérieur et le président Macky Sall pour responsables de toute tragédie qui surviendrait dans les universités.

Ils présentent par ailleurs, leurs condoléances tout en  exprimant leur solidarité aux étudiants de l’université Alioune Diop de Bambeye.  » Il faut saluer  l’esprit de solidarité des universités Gaston Berger et Cheikh Anta Diop » conclut le communiqué.